FR
FR

Comment mieux courir en sentier à l’automne

La course en sentier à l’automne est une belle parenthèse entre les mois d’été chauds et humides, et l’arrivée de l’hiver. Pourquoi s’en priver?

Deux personnes qui font de la course en sentier à l’automne

Parcourir des trajets vallonnés en respirant l’air vivifiant et les odeurs de la forêt. Admirer le reflet des couleurs et tendre l’oreille au silence ouaté de la nature. L’automne est la saison parfaite pour se délier les jambes. Suivez ces conseils pour courir de façon responsable en sentier!

Ciblez le bon sentier

La première étape consiste à choisir un sentier qui convient à votre niveau de condition physique et d’expérience en plein air. En général, la topographie des sentiers est classée en trois niveaux : facile, intermédiaire et difficile.

courir en sentier à l’automne avec les bonnes chaussettes

Trouvez les bonnes chaussettes

Ne sous-estimez jamais l’utilité d’une bonne paire de chaussettes. Il est crucial d’enfiler des chaussettes qui contrôlent l’humidité et la température pour assurer le confort de vos pieds dans le feu de l’action.

Lacez les bonnes chaussures

Les conditions des sentiers peuvent changer rapidement, surtout en montagne. Pour courir d’un pas confiant, optez pour des chaussures qui procurent une bonne stabilité sur les surfaces inégales et de la protection contre les roches et les racines.

Surveillez où vous placez les pieds

Contrairement aux artères urbaines, les sentiers offrent rarement une surface plane et uniforme. À l'automne, les sentiers sont recouverts d'une couche de feuilles fraîchement tombées, cachant roches, racines et trous d’eau qui pourraient vous infliger des blessures si vous ne portez pas attention. 

femme qui surveille le terrain en courant en sentier à l’automne

Enfilez des vêtements de couleur vive

L’automne, c’est aussi la saison de la chasse. Si vous courez dans des zones plus rurales, vous risquez de traverser des zones boisées fréquentées par des adeptes de la chasse. Mieux vaut prévenir que guérir : portez des vêtements de couleur vive pour signaler votre présence.

Misez sur le multicouche

Le mercure risque de jouer au yoyo avec votre moral durant l’automne. La meilleure façon de déjouer les aléas de la météo est de porter des vêtements que vous pourrez facilement enlever ou enfiler, en fonction de la température.

coureurs qui courent à un rythme ralenti sur les sentiers un peu plus techniques

Oubliez le chrono

Contrairement à la course sur route, le rythme fluctue constamment sur les sentiers. Ce qui compte, c’est ce que vous ressentez sur le sentier. Courez quand vous le pouvez et ne vous inquiétez pas si vous devez ralentir ou marcher. Et n’hésitez surtout pas à rebrousser chemin si le parcours devient trop technique.

Préparez-vous

Avant votre départ, renseignez-vous sur les prévisions météorologiques et préparez-vous en conséquence. Mieux vaut annuler votre sortie de course si les conditions sont défavorables. La course en sentier présente aussi certains risques si votre sortie se déroule en zone éloignée. Assurez-vous de toujours rester dans le sentier et ne prenez pas de raccourcis. On vous recommande d’apporter un téléphone et de courir à deux. En cas de blessure, l’autre personne pourra aider. 

Articles similaires