Escalade 101 : tout ce qu'il faut savoir

À l’intérieur comme à l’extérieur, l’escalade ratisse large et connaît un regain de popularité sans précédent. Bienvenue dans l’univers vertical de la grimpe!

Une femme escalade une paroi rocheuse

Envie d’apprendre à grimper? Super. L’escalade est une activité grisante qui se décline en différentes disciplines pouvant être pratiquée à l’intérieur, à l’extérieur ou les deux. Voici les principales formes:  le bloc, l’escalade traditionnelle « trad », la moulinette, l’escalade sportive (premier de cordée), l’escalade de glace et de vitesse. Si le choix vous donne le tournis, laissez-nous vous montrer la voie.

Longtemps considérée comme une activité plutôt téméraire réservée aux personnes en peu en marge, l’escalade s’est démocratisée avec l’émergence de salles dotées d’infrastructures pour reproduire les parois rocheuses. Depuis une bonne dizaine d’années, l’escalade est en pleine ascension et séduit un nombre grandissant d’adeptes.

Si vous n’avez jamais fait d’escalade, on vous invite fortement à suivre un cours d’initiation en salle pour acquérir une solide base de connaissances avant d’attaquer le roc. L'escalade en salle se pratique sur des murs artificiels constellés de prises de couleurs. Chaque voie ou chaque « problème » est désigné par un système de cotation indiquant le niveau de difficulté. Grosso modo, vous pouvez y pratiquer le bloc, l’escalade en moulinette et l’escalade sportive. L’escalade de vitesse est également proposée dans certaines salles. 

gros plan sur une chaussure d'escalade à l'exterieur

Bloc

L’escalade de bloc a été créée par des adeptes de la paroi et des alpinistes qui voulaient s’entraîner ou se divertir durant des journées de repos ou de pluie. À l’intérieur, comme à l’extérieur, cette discipline se pratique sans corde, ni harnais et consiste à grimper sur des murs ou des roches qui s’élèvent à environ 5 m de hauteur. Des matelas de protection appelés « crash pads » ou tapis de réception sont disposés au sol pour amortir les chutes. L’un des avantages du bloc? Ça ne coûte pas trop cher : des chaussons (que vous pourrez louer sur place pour quelques dollars) et de la magnésie (de la « pof » dans le jargon), voilà tout ce qu’il vous faut pour pratiquer cette discipline. Et vous n’avez pas besoin de partenaire. Il suffit de vous rendre dans une salle d’escalade de bloc. Cela peut sembler intimidant, mais sachez que la communauté est généralement très accueillante.

coucher de soleil avec un grimpeur sur une paroi rocheuse

L’escalade aux JO

Fait intéressant : l'escalade fera ses débuts olympiques à Tokyo en 2021, avec le statut de « sport invité » et en combinant trois épreuves : le bloc, l’escalade sportive et de vitesse.

un binôme qui pratique l'escalade à l'extérieur

Moulinette

En escalade en moulinette, on évolue en binôme (en paire). C’est généralement le premier type d’escalade pratiqué avant de passer à l’escalade sportive. On passe une corde dans un ancrage au sommet de la voie (en salle, la corde est déjà attachée à l’encrage). Une extrémité de la corde est attachée au harnais du grimpeur ou de la grimpeuse. L’autre bout de la corde est tenu fermement par la personne au pied de la voie. Celle-ci est responsable d’assurer la personne qui grimpe pour empêcher les chutes et de l’aider à redescendre.

Vitesse

En vitesse, deux grimpeurs ou grimpeuses se livrent un duel spectaculaire muni d’un harnais et d'une corde qui permet de retenir la personne en cas de chute. L’objectif est de grimper un mur de 15 m le plus rapidement possible. La première personne qui appuie sur le bouton sonore installé en haut de la voie l’emporte. La structure de la voie est toujours identique; mêmes types de prises aux mêmes emplacements et dans la même inclinaison de mur. 

grimpeuse monte sur un mur d'escalade intérieur à toute vitesse
L'escalade en plein air pratiqué en duo

L'escalade en plein air

Peu importe le nombre de fois que vous avez pratiqué l’escalade en salle, la première fois que vous attaquerez une paroi rocheuse risque de vous surprendre. D’abord, ne vous attendez pas à réussir le même niveau de difficulté de voies qu’en salle. Sur le roc, vous ne trouverez aucune prise colorée vous permettant de bien repérer la voie ou le « problème ». En effet, la lecture d’une falaise ou d’un rocher est plus complexe que la surface d’un mur artificiel. De plus, la roche est beaucoup plus abrasive pour les mains. Par ailleurs, la hauteur maximale d’un mur de bloc artificiel s’élève à environ 5 m au-dessus de la surface des matelas qui couvrent tous les points de chute potentiels. À l’extérieur, les blocs peuvent dépasser 5 m. En cas de chute, la surface du matelas est beaucoup plus restreinte et inégale que celle en salle. Il est donc normal d’apprendre à gérer peu à peu sa peur et de faire preuve d’humilité. L’important, c’est de progresser et de s’adapter à son propre rythme.  

Sportive (premier de cordée)

L’escalade sportive consiste à grimper sur une paroi en plaçant des dégaines dans des plaquettes déjà fixées le long de la voie afin de se protéger en cas de chute. Cette discipline nécessite plus  de matériel, entre autres : corde, harnais, chaussons, casque, dégaines, magnésie, assureur et sac à magnésie. À l’intérieur, les dégaines seront déjà fixées au mur.

femme pratiquant l'escalade traditionnelle

Traditionnelle « trad »

L'escalade traditionnelle est considérée comme la quintessence de l’escalade. Faire de l’escalade traditionnelle, c’est partir à l’aventure, car il n'y a pas d'itinéraire prédéterminé. En « trad », vous devez porter tout le matériel de protection nécessaire pour grimper une paroi rocheuse et placer le matériel de protection dans les fissures naturelles pour vous protéger des chutes. Contrairement à l’escalade sportive, aucune plaquette n’est fixée aux parois. L'escalade traditionnelle respecte aussi les principes du Sans Trace, car les protections modernes sont amovibles, laissant ainsi les parois plus intactes pour les autres grimpeurs et grimpeuses.

Glace

Comme son nom l’indique, l’escalade sur glace consiste à grimper sur une paroi glacée avec des piolets et des crampons. Toutefois, il y a un monde de différence entre l’escalade de rocher et l’escalade de glace. Même si vous êtes un grimpeur ou une grimpeuse d’un bon calibre, mieux vaut suivre un cours d’initiation avant d’explorer l’univers vertical glacé, car vous devrez apprendre de nouvelles techniques.