Tout mettre sur pause : les bienfaits du ralentisme

Passer plus de temps à la maison peut être une occasion d’augmenter votre productivité diriez-vous. C’est peut-être aussi le temps d’essayer de nouveaux passe-temps ou de vous attaquer à vos listes de choses à faire, toutefois...

femme relaxant sur son canapé

Bien des gens estiment que la période actuelle est l’occasion de faire de l’exercice sans arrêt, de faire son propre pain et d’épurer sa maison à la Marie Kondo. . . . La vérité? Ça peut être épuisant de toujours être dans l’action.

En fait, il y a plutôt des avantages à se mettre sur pause de temps en temps. Cet article vous propose des façons simples de vivre le moment présent. Alors, installez-vous confortablement et préparez-vous à découvrir l’art de ne rien faire.

un homme lisant un livre sur son canapé

Qu’est-ce que le ralentisme? 

Comme son nom l’indique, le « ralentisme » nous invite à ralentir. Avec les nouvelles technologies, notre monde évolue à un rythme effréné.

Quand on arrive à prendre du temps pour nous, on a souvent l’impression de ne pas le rentabiliser. Et pourtant! D’où l’émergence de diverses ramifications du mouvement du ralentisme, dont l’écotourisme, l’écogastronomie, l’écocosmétique et même la décélération érotique. Y aurait-il un bon côté à ce que nos vies soient bouleversées par cette conjoncture mondiale?  La situation présente nous oblige-t-elle à nous centrer sur l’essentiel?

La vie au ralenti

Beaucoup de gens peuvent trouver frustrant de se faire dire de « ralentir ». Si vous avez un emploi, des enfants et une tonne de responsabilités, le ralentisme tient du rêve parfois. Si vous êtes prêts à garder l’esprit ouvert et que vous êtes curieux, vous trouverez peut-être des informations utiles pour vous aider à vous poser malgré vos occupations.

se donner le droit d’arrêter

La philosophie du ralentisme vous permet de prendre une pause. Que se passerait-il si vous ne faisiez rien un peu plus souvent? Si vous preniez le temps d’être conscient de votre esprit et de votre corps? Vous donner le droit de ralentir ne vous apportera que des bénéfices.

Nous avons déjà exploré cette idée en ce qui concerne l’exercice. Devrions-nous faire de l’exercice tous les jours? Pas nécessairement. Le repos est aussi très bénéfique pour notre corps et notre santé en général. Votre corps a besoin de repos pour reprendre des forces. Si vous faites des exercices qui brûlent beaucoup d’énergie et sont physiquement exigeants, comme la course ou de la musculation de haute intensité, il est important de prévoir un temps de récupération entre les séances d’entraînement.

homme faisant des exercices de respiration sur un tapis de yoga

Remettre les choses en perspective

Le ralentisme, c’est aussi prendre du recul par rapport aux images qui nous bombardent quotidiennement. Les réseaux sociaux ne représentent pas la vraie vie. Faire défiler des photos de poses de yoga d’experts, de repas nutritifs parfaitement présentés et de chambres impeccablement rangées, le tout entrecoupé de tutoriels de décoration et d’ateliers Montessori pour les parfaits parents que vous voulez être n’aident en rien sur l’estime et le besoin d’en faire toujours plus.

Si certains comptes de médias sociaux vous dépriment, faites-vous une faveur et désabonnez-vous. Pas besoin de plus de pression. Profitez-en pour rechercher des mots-clics qui favorisent la positivité. Si prendre du recul ne vous aide pas, faites le test de laisser tomber les médias sociaux pour un temps. Gardez simplement à l’esprit qu’il peut être difficile de s’adapter si vous adoptez une approche « tout ou rien ». 

ÉQUILIBRER L’ENTRAÎNEMENT AVEC LE « RALENTISME »

Même si vous êtes un athlète ou que vous pratiquez un sport au quotidien, vous pouvez toujours trouver du temps pour le ralentisme. Le temps des fêtes est le moment idéal pour planifier votre prochaine saison. Commencez par dresser la liste des compétitions qui auront lieu au cours de la nouvelle année. Voyez si l’une d’entre elles entre en conflit avec des événements personnels importants (comme le 90e anniversaire de votre grand-mère). Ensuite, créez un programme d’entraînement. N’oubliez pas de l’adapter en fonction des semaines de compétition et d’y ajouter du temps de récupération. Il est également judicieux d’intégrer différents types d’exercices pour que votre entraînement soit équilibré.

Maintenant, créez un horaire avec du temps pour vous comme si vous étiez en train de faire votre horaire d’entraînement. En y intégrant le ralentisme, vous dites adieu à la culpabilité de ne rien faire. Génial, non?

femme sur un tapis de yoga concentrée sur sa respiration

Les premiers pas du ralentisme

Prendre le temps de vivre n’est pas toujours facile, mais c’est le concept de base du mouvement du ralentisme. C’est aussi une manière de vivre en harmonie avec la nature, de choisir la qualité plutôt que la quantité et de valoriser des valeurs comme la générosité et l’amitié.

Certes, le ralentisme peut sembler un peu utopique. Mais le but n’est pas d’atteindre la perfection. Comme pour le mouvement « zéro déchet », ses adeptes estiment qu’il est bien préférable d’avoir des milliers, voire des millions d’individus qui s’efforcent d’être meilleurs que d’avoir seulement une poignée de citoyens et citoyennes modèles.

une mère et une petite fille se regardent en méditant

Trucs en vrac pour adopter le ralentisme

– Profitez de vos pauses pour sortir, faire une promenade relaxante et avoir un "peu" de temps pour vous.

– Essayez la méditation.

– Passez moins de temps sur les médias sociaux et désactivez les notifications par courriel lorsque vous avez besoin de vous concentrer.

– Consacrez-vous entièrement à vos enfants lorsque vous jouez avec eux.

En bref, aussi difficile que cela puisse être, faites ce qui vous fait du bien.

La morale de l’histoire?

Le monde ne s’effondrera pas si vous décidez de ne rien faire aujourd’hui. Commencez par vous concentrer sur vous-même et sur vos proches. Si cela vous apporte un sentiment d’accomplissement ou de bien-être, c’est que vous utilisez votre temps à bon escient.